Forum Saint Seiya Animecdz

Accédez au site d'Animecdz  Aide      Recherche      Membres      Calendrier
 
Bienvenue, %1$s. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: [TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114  (Lu 4450 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« le: dimanche 21 juin 2009 à 18:58:46 pm »

 Chapitre 106 : Coeur

Tout dominé qu’il est par Rhadamanthe, Cardia n’en perd pourtant ni son insolence ni son sourire, comblé d’avoir enfin trouvé un adversaire qui le fasse vibrer. Son cœur s’embrase. Le spectre du Wyvern est agacé, alors qu’un feu bouillonnant se lit dans le regard du chevalier. Pour Rhadamanthe, Cardia n’est qu’un égoïste indigne de porter le titre de guerrier : il le roue à nouveau de coups, le profond antagonisme qu’il ressent à l’encontre de son adversaire accroît la violence de ses assauts, Cardia ne peut opposer aucune résistance, il subit.

Rhadamanthe se décide alors à en finir avec cet homme qui le dégoûte en transperçant le cœur du chevalier du Scorpion. Mais il est surpris de voir que Cardia a encore la force d’esquiver son coup : ce dernier trépigne, la flamme dans son cœur brûle désormais à son paroxysme. Il a encaissé sans broncher les assauts du Juge, mais désormais il va se battre de tout son cœur pour l’emporter. Les piqûres de l’Aiguille Ecarlate assaillent à nouveau le Wyvern, il n’en a cure et le répète à son adversaire : cette arcane n’a pas d’effet sur lui. Cardia esquisse un sourire carnassier. Les piqûres s’embrasent, le visage de Rhadamanthe se tord de douleur, la douleur insoutenable de sentir sa chair brûler de l’intérieur. Il subit les effets de l'Aiguille Ecarlate Brûlante.

Cardia lui explique que l’intense chaleur de son cœur envahit le corps de ses ennemis, il ne lui reste plus qu’un seul coup à porter et la vie du Juge se consumera. Comment le cœur d’un homme peut-il produire une telle température ? Rhadamanthe est stupéfié, mais il fait remarquer au chevalier que lui non plus n’en ressortira pas vivant. Cardia le sait. Et c’est précisément cela qu’il cherchait, un adversaire face auquel il pourrait se battre jusqu’à en donner sa vie. Dans un élan d’altruisme qu’on ne lui soupçonnait pas, il se prend à espérer que quelqu’un survive à cette Guerre Sainte, héritant de la génération future. Il pense à Dégel, à Shion. A Tenma aussi. Mais ce futur n’est pas pour lui : il a choisi de mettre fin à sa vie ici et maintenant, il le fait pour vibrer, pour que son cœur, une dernière fois, s’enflamme. Pour ouvrir le chemin de la victoire à ses compagnons, à sa déesse.

Rhadamanthe ne peut croire qu’un homme qu’il perçoit comme l’égoïsme à l’état pur puisse le vaincre, lui aussi se prépare à porter une ultime estocade, le coup décisif. Le cosmos de Cardia explose, il concentre toute sa vie dans son ultime offensive : l'Aiguille Ecarlate Brûlante Antarès.


Chapitre 107 : Antares

Le combat entre Rhadamanthe et Cardia touche à sa fin. Ce dernier explique à son opposant qu’il veut être à même de choisir la meilleure façon de mourir, avec honneur, face à un ennemi qu’il recherchait depuis des années. Rhadamanthe sait que le cœur du chevalier du Scorpion ne résistera pas à la chaleur qu’il a lui-même créée et que, par conséquent, cette attaque sera la dernière. Pourtant, il admet enfin la valeur du chevalier, le sommant de porter son dernier coup : « Frappe, aussi longtemps que tu le pourras ! »

Cardia est abasourdi par la puissance que dégage encore son adversaire malgré le coup fatidique qu’il lui a porté. Il est bien là face à l’un des trois Juges des Enfers. Son cœur s’embrase, sa vie s’enflamme, et son Aiguille Ecarlate Brûlante Antarès fond sur le spectre. Rhadamanthe bloque la main droite du chevalier du Scorpion, l’aiguille n’a pas touché son but. Cardia est abasourdi. Le Wyvern détruit sa main avec une terrible Greatest Caution, puis s’apprête à lui porter le coup de grâce. Un sourire malin se dessine sur le visage de Cardia, et il transperce Rhadamanthe avec son aiguille, celle de la main gauche, la plus proche du cœur.

Le Juge ne peut pas croire qu’il ait perdu contre un chevalier, contre un être qu’il méprise autant. Avec un dernier soupir pour son empereur, le corps de Rhadamanthe s’embrase définitivement. Après avoir salué son sens de l’honneur, Cardia s’éloigne du corps sans vie de son adversaire. Il sent le feu s’échapper lentement de son cœur et se revoit, quelques années auparavant, lorsqu’il expliquait à Dégel que, souffrant d'une maladie cardiaque, il avait mis au point une technique lui permettant de se maintenir en vie.
Dans une dernière pensée pour son ami, qu’il somme de rester en vie pour accomplir ses rêves, le cœur du chevalier du Scorpion s’éteint.


Chapitre 108 : Retrouvailles sous-marines

Dégel ne ressent plus les cosmos de Rhadamanthe et de Cardia. Sa tristesse semble atténuée : il sait que Cardia à brûlé toute sa vie, comme il le désirait tant. Le chevalier du Verseau lui en fait la promesse, il réussira coûte que coûte. Se dirigeant vers la grande salle du Temple de Poséidon, il tombe avec stupeur sur le corps inerte de Pandore et ressent alors un terrible cosmos émaner de la salle. Le doute n’est pas permis, il s’agit bien là du cosmos divin de l’empereur des Mers.

Dégel n’est pas au bout de ses surprises. S’avançant vers le fond de la salle, il se trouve face à une jeune femme entièrement nue, baignant dans un tourbillon d’écume. Cette jeune femme, il la connaît, il s’agit de Séraphina, la sœur de Unity. Alors qu’il s’apprête à la délivrer, une voix résonne et le somme de s’arrêter. Dégel est alors immobilisé par un amas de corail. L’ennemi sort de l’ombre et se présente : Dragon des Mers, général de l’armée de Poséidon. A la grande surprise du chevalier du Verseau, le marina ne désire pas combattre, mais lui propose un marché : si le chevalier l’aide à libérer l’âme de son Dieu afin qu’il se réincarne dans le corps de Séraphina, il lui donnera ce qu’il est venu chercher.

La colère monte alors en Dégel. Il ne permettra pas que l’on touche à la sœur de son ami. Se libérant de l’étreinte de corail, il porte un coup au marina, faisant sauter son casque. Le chevalier du Verseau découvre alors avec terreur le visage de son adversaire, qui n'est autre qu’Unity. Pendant que le corail reconstitue la blessure au front que vient de lui faire Dégel, il réitère sa proposition: « Unissons nos forces »…


Chapitre 109 : Unity, le marina

Dégel est stupéfait de retrouver Unity vivant, mais plus encore de le voir revêtu d’une écaille, l’habit sacré des marinas de Poséidon. Le chevalier d’Or comprend que son ami projette d’utiliser le corps de sa sœur en tant que réceptacle du dieu des Mers. Unity réitère sa proposition : Dégel doit libérer l’âme de Poséidon, il doit le faire pour Blue Graad, il le lui avait promis lorsqu’ils étaient enfants.

Unity sort alors un vase portant le sceau d’Athéna et Dégel a tôt fait de comprendre : il s’agit de l’urne sacrée renfermant l’âme de Poséidon. En contrepartie, le général du Dragon des Mers lui propose l’orichalque, la seule matière au monde dans laquelle Poséidon a déversé sa force divine, le métal qui permettra aux troupes d’Athéna de vaincre l’armée des spectres.
Devant le refus du chevalier du Verseau, qui enrage de voir son ancien ami piétiner l’âme de Seraphina, Unity emploie la force. Sa technique de coraux attaque le système nerveux de Dégel, qui voit sa main bouger indépendamment de sa volonté et se rapprocher irrémédiablement de l’urne tendue par le marina, prête à ôter le sceau… C’est alors qu’une voix résonne en Dégel, où les souvenirs d’Unity lui sont désormais visibles. Il y voit le futur général du Dragon des Mers se lamenter du sort ingrat réservé aux habitants de Blue Graad, son ascension au rang de serviteur de Poséidon, le meurtre de son propre père, qui avait tenté de l’empêcher de libérer un fléau sur Terre…

Face à tant d’indignité, le chevalier d’Or est pris d’une colère froide, son cosmos s’intensifie et les coraux éclatent sous l’effet glacial qu’il déclenche. Dégel lève alors un regard éploré sur un ami qu’il ne reconnaît plus et déclenche le poing de sa fureur contre lui…


Chapitre 110 : Ton ami

La colère de Dégel a atteint un point de non retour, son cosmos glacial se disperse tout autour de lui dans le temple sous-marin. Il se remémore les souvenirs de leur enfance commune, leurs promesses, désormais rompues. Face à un Unity impassible, le chevalier du Verseau déclenche sa Poussière de Diamant, que le Marina la repousse sans difficulté, faisant ensuite apparaître un immense trident qui détruit le plafond du temple. Dégel est abasourdi : la statue géante de l’empereur Poséidon se meut.

Le pouvoir de l’orichalque mêlé au cosmos de Seraphina permet à la statue de bouger. Les coraux d’Unity ceignent sa tête et il s’élève, vantant sa toute-puissance, avant de déclencher un typhon : Holy Pilar, qui emporte Dégel. Alors qu’Unity explique qu’il ne tuera pas le chevalier, attendant toujours de lui qu’il brise le sceau d’Athéna, le tourbillon d’eau engendré par le Holy Pilar gèle. Non seulement le tourbillon, mais c’est toute la mer qui surplombe le Sanctuaire sous-marin qui se solidifie. Un seul chevalier au monde est capable d’un tel prodige, et sa voix résonne désormais dans l’atmosphère glaciale du temple : Dégel est décidé à mettre fin à la folie meurtrière d’Unity.

Tandis que le chevalier du Verseau brise la glace qui l’entourait, il repense une dernière fois à leur promesse d’enfance scellée sous la constellation du Cygne, puis se met en position pour déclencher sa plus terrible attaque, l'Exécution de l’Aurore.


Chapitre 111 : Libération

Unity lance à Dégel que le petit garçon qu'il était est désormais mort. Seule compte désormais pour lui la conquête du monde au nom de Blue Graad. Dégel, lui, croit toujours que la promesse faite par son ami des années plus tôt était bel et bien réelle, et c'est en son nom qu'il se bat et lance son ultime arcane, l'Exécution de l’Aurore. Unity et la statue qui le supporte esquivent le souffle glacial. Le général du Dragon des Mers se rend alors compte que la mer au-dessus de sa tête a gelé : c'était ce que visait Dégel depuis le début, il vient de le comprendre. Le chevalier désire libérer son ami de l'emprise divine, et la statue du dieu des Océans tombe en miettes sous l'effet du gel.

Dégel redescend à l'intérieur du temple et s'approche de Seraphina. Il se rend compte avec effroi que celle-ci est sans vie, ce que lui confirme Unity, sans son écaille mais portant l'urne sacrée. Il explique à Dégel comment sa sœur, atteinte d'une maladie bénigne, mourut quelques semaines plus tard sous l'effet du rude climat de Blue Graad. Unity était alors tombé dans le désespoir et s'était tourné vers Poséidon. Il remercie le chevalier du Verseau de lui avoir ouvert les yeux, avant de lui faire don de l'orichalque, l’essence divine de Poséidon, en lui confiant le futur de la Terre et de Blue Graad.

Un éclair à forme de serpent traverse alors le temple et vient frapper l'orichalque qu'Unity s'apprêtait à céder à Dégel. Pandore fait son entrée, bien décidée à ne pas laisser une arme si terrible aux mains de l'ennemi...


Chapitre 112 : Le cercueil de glace

Pandore est désormais en possession de l'orichalque. Elle frémit devant sa puissance : il est impensable de le laisser à l'armée d'Athéna. Elle laisse tomber le métal divin et le détruit avec son trident. Unity est abasourdi, il sait ce que cela va engendrer : Seraphina ouvre les yeux et, tandis qu'un cosmos phénoménal envahit Atlantis, la jeune femme revêt l’écaille de l'empereur des Mers. Poséidon est désormais éveillé.

Unity le sait, le réveil du dieu aura de terribles conséquences : non seulement le Sanctuaire sous-marin, mais également la Terre seront ravagés par un gigantesque raz-de-marée. Pandore comprend son erreur trop tard et Seraphina la propulse grâce à son cosmos divin. Face à la toute-puissance développée par sa sœur, Unity est paralysé, il comprend qu'il est en train de payer le prix de son ambition démesurée : il s'agit du jugement du dieu des Océans. Le marina ne sent même pas arriver sur lui le gigantesque raz-de-marée que Seraphina est en train de déclencher et ne doit son salut qu'à l'intervention salvatrice de Dégel, qui s'interpose et gèle les trombes d'eau qui s'abattent sur eux.

Comprenant que rien ne pourra calmer la fureur destructrice de Poséidon, le chevalier du Verseau confie l'orichalque à Unity : il doit l'apporter à Athéna quoi qu'il en coûte. Face au refus d'Unity de l'abandonner à une mort certaine, le chevalier d'Or trouve finalement les mots, et Unity se résout à accomplir la dernière volonté de son meilleur ami.

Désormais face à face avec l'incarnation de Poséidon, Dégel s'adresse à Séraphina : il imagine toutes les souffrances qu'elle a enduré. Ils veilleront désormais ensemble sur son petit frère. En écoutant ces mots, le regard impitoyable du dieu des Océans laisse place à celui, paisible, de Séraphina. Au loin, Unity, les yeux emplis de larmes, se retourne : un gigantesque cercueil de glace recouvre Atlantis.


Chapitre 113 : Vivre

Dégel somme Unity de s'enfuir et d'apporter l'orichalque à Athéna. Le chevalier d'Or parvient difficilement à contenir le raz-de-marée lancé par Poséidon, mais il prend le temps de rappeler à son ami la promesse qu'il lui avait fait sous la Croix du Nord. Unity s'y résout et, la mort dans l'âme, tourne le dos à Dégel pour la dernière fois.

Tandis qu'il se hâte de quitter une Atlantide au bord de l'annihilation, le désormais ex-général du Dragon des Mers sent ses forces l'abandonner et les blessures qui lui ont été infligées se raviver. Alors qu'il s'effondre, une silhouette apparaît et Unity sent une intense chaleur envahir son corps avant de perdre connaissance dans les bras de son sauveur. Lorsqu'il se réveille, il constate avec stupeur qu'il se trouve sur la terre ferme. Ouvrant la main, Unity découvre l'ongle du Scorpion et comprend alors que c'est Cardia qui lui a sauvé la vie. Sous la Croix du Nord, il en fait la promesse, à Dégel, Seraphina et Cardia: il vivra pour accomplir sa vraie mission.

[…]

Dans les montagnes infinies du Tibet, Yuzuriha est prise de nostalgie en ressentant sur son visage découvert le vent de son pays. Quelques pas derrière elle, Yato s'énerve et la somme de remettre son masque, invoquant les lois du Sanctuaire. Les deux chevaliers rejoignent quelques dizaines de leurs semblables qui mettent déjà du cœur à l'ouvrage : ils doivent trouver le bateau qui les mènera vers le Lost Canvas.

Alors que Yuzuriha se remémore les dires de son maître, Yato tombe dans une crevasse et se retrouve nez à nez avec le navire pris dans la glace. Bien décidé à la briser, le chevalier de Bronze s'élance et déclenche son Galop de la Licorne, qui reste sans effet. Une voix résonne alors et s'adresse familièrement à Yato : Régulus, chevalier d'Or du Lion, fait son apparition.


Chapitre 114 : Le coup à la vitesse de la lumière

Regulus demande à Yato de s'écarter, alors qu'il s'approche du bateau. Des éclairs jaillissent du poing du chevalier du Lion et le Lightening Bolt réduit la glace en morceaux, devant les yeux ébahis des chevaliers de Bronze. Même Yuzuriha n'est pas parvenue à voir l'attaque de Regulus. Yato lui explique qu'il s'agit de la vitesse de la lumière, qui permet d'envoyer 100 millions de coups en une seconde, puis fait une référence qui laisse à penser qu'il connaît Regulus de longue date, ce que lui demande d’ailleurs la femme chevalier.

Le jeune chevalier du Lion s'approche alors et pose amicalement son coude sur le sommet du crâne de Yato, qui explique à Yuzuriha que tous deux on été formés en même temps au Sanctuaire, Regulus suivant les enseignements de Sisyphe. Il était ce que l'on appelle communément un génie.

Alors que Yato s'approche du bateau pour constater les dégâts faits par le temps, il est stoppé par un groupe, muni d'outils, qui se déclare habilité à la réparation du navire : les chevaliers du Loup, du Lionnet, de l'Hydre et de l'Ours prennent les choses en main.

Dans le temple d'Athéna, Unity a remis l'orichalque à Sisyphe et reçoit les louanges de la déesse. Mais l'ancien marina ne peut porter le poids de ses péchés, rongé qu'il est par la mort de Cardia et Dégel, il implore le châtiment d'Athéna. Cette dernière, avec sa douceur habituelle, lui explique que les deux chevaliers d'Or se sont battus de toute leur âme, remplissant leur devoir avec honneur et courage. Les esprits de Cardia et Dégel accompagneront pour toujours Unity, qui se doit de vivre pour Blue Graad, et pour son peuple.

Tandis qu'Athéna et Sisyphe contemplent un Sanctuaire désormais mortuaire, seule la maison du Bélier étant encore gardée par Shion, la déesse sent l'épilogue de cette Guerre Sainte approcher. Une voix résonne alors et le regard de Sasha s'emplit de tendresse : Tenma fait son apparition dans un tourbillon de cosmos, muni de sa nouvelle armure et bien décidé à en découdre avec Alone...


Post Merge: [time]dim 21 jun 2009 19:01:45 GMT-2[/time]


J'laisse les différentes orthographes que j'ai utilisé au soin de la correction, du genre Blue Graad/Bluegraad, Mariner/Marina, etc.

J'avais prévu de tout relire à la base mais j'ai mal calculé mon coup pasque j'dois partir chercher une copine à la gare, donc c'est possible qu'il y ait quelques fautes dans les deux derniers résumés.
« Dernière modification: mardi 29 mars 2011 à 21:51:30 pm par Nico »
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #1 le: dimanche 21 juin 2009 à 22:13:53 pm »

Et bien pour une première salve de résumés, tu t'en es remarquablement bien sorti  :bravo: . Bon bien sûr il y a 2-3 petites fautes d'inattention qui trainent par-ci par-là mais rien de bien méchant.
Tu m'aurais presque donné envie d'aller lire les scans en question  :P .
IP archivée

Cedde

  • Site Team
    • D.Gray-Ark
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #2 le: dimanche 21 juin 2009 à 22:33:44 pm »

Bien, je lirai ça demain à tête reposée mais bravo d'être arrivé au bout. :bravo:

Tu comptes continuer ou tu jettes l'éponge après cette première fois ? :D
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #3 le: lundi 22 juin 2009 à 17:00:29 pm »


Tu m'aurais presque donné envie d'aller lire les scans en question  :P .

:sun: ça c'est la classe.



Tu comptes continuer ou tu jettes l'éponge après cette première fois ? :D

Je jette pas l'éponge, je cedde ma place à quelqu'un de plus motivé :o:

C'est beaucoup plus chiant que j'le pensais (là, mon successeur est motivé :lol:), y a que le premier que j'ai pris plaisir à écrire, donc dans ces conditions c'est pas la peine.
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #4 le: lundi 22 juin 2009 à 17:08:56 pm »

De toute façon, le prochain tome est pour ma poire donc on a encore le temps de trouver un remplaçant  :sifflote: . Si personne ne veut continuer je veux bien m'en charger  :P .

Mais c'est quand même dommage. Tu nous as prouvé que tu savais faire de bons résumés (genre, truc tout c*n mais alternance phrases courtes-phrases longues, ça donne un certain rythme malgré tout). Rien à redire au niveau de la syntaxe. Nan mais sincèrement, tu t'en tires très bien  ;) . Tu ne veux pas plutôt attendre que je poste mon résumé (pas pour tout de suite à mon avis  :ex:) pour prendre une décision ?
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #5 le: lundi 22 juin 2009 à 21:34:13 pm »

Hmmmm nan :D Comme dit le truc c'est pas que j'me pose des questions sur la qualité des résumés ou quoi, c'est que j'ai pas eu de plaisir à les écrire, c'était plus une contrainte.

 Donc tu seras le seul et unique, the one, rédacteur TLC d'Anime CDZ :D
IP archivée

NeosKosmos

  • Moderateur (trice)
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #6 le: samedi 03 octobre 2009 à 22:51:09 pm »

C'est validé ici ? :)




EDIT : merci !
« Dernière modification: samedi 03 octobre 2009 à 23:20:38 pm par NeosKosmos »
IP archivée

Cedde

  • Site Team
    • D.Gray-Ark
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #7 le: samedi 03 octobre 2009 à 23:18:58 pm »

(Mayrde, j'avais complètement oublié.)

A priori, c'est bon pour moi. :)
IP archivée

NeosKosmos

  • Moderateur (trice)
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #8 le: dimanche 04 octobre 2009 à 16:49:39 pm »

Corrigé ! Si je peux me permettre, c'est dommage que tu arrêtes l'écriture de fiches parce que c'est drôlement bien écrit. J'me suis régalée en te lisant. :)
D'ailleurs, les trois bricoles que j'ai trouvées sont plus des problèmes de traduction (ou pas)...


Chapitre 106: Coeur.

Citation
Il subit les effets du Scarlet Needle Katakeo.
Euh, on traduit ou pas ?

Citation
il concentre toute sa vie dans son ultime offensive : Antares Katakeo.
Bah... même question :D


Chapitre 107: Antares.

Citation
Son cœur s’embrase, sa vie s’enflamme, et son Katakeo fond sur le spectre.
Et ici de même... :P


Chapitre 113 : Vivre

Citation
Tandis qu'il se hâte de quitter une Atlantide
C’était pas Atlantis ?
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #9 le: vendredi 11 décembre 2009 à 16:53:21 pm »

Corrigé ! Si je peux me permettre, c'est dommage que tu arrêtes l'écriture de fiches parce que c'est drôlement bien écrit. J'me suis régalée en te lisant. :)



Merci :D
IP archivée

NeosKosmos

  • Moderateur (trice)
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #10 le: mardi 16 février 2010 à 23:54:49 pm »

C'est validé ici :)
IP archivée

Nico

  • Moderateur (trice)
  • Shura chevalier d'or du capricorne
    • http://www.animecdz.com
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #11 le: dimanche 09 mai 2010 à 16:27:06 pm »

Pour les noms utilsiés, c'est ok chef ou pas ?
IP archivée

NeosKosmos

  • Moderateur (trice)
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #12 le: dimanche 09 mai 2010 à 19:49:04 pm »

C'est OK, tu peux mettre en ligne :)
IP archivée
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #13 le: vendredi 08 octobre 2010 à 13:34:20 pm »

Toujours pas publié ? :o:

Me dites pas que j'ai écrit tout ça pour rien XD
IP archivée

harsiesis

  • Veterans
  • Ambassadeur du Gondor
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #14 le: samedi 09 octobre 2010 à 11:41:58 am »

Le petit Nico est demandé à l'accueil svp  :D
IP archivée

Nico

  • Moderateur (trice)
  • Shura chevalier d'or du capricorne
    • http://www.animecdz.com
[TLC] Résumé du tome 13: Chapitres 106 à 114
« Réponse #15 le: mardi 29 mars 2011 à 21:51:17 pm »

en ligne §§§§
IP archivée
 

Page générée en 0.069 secondes avec 23 requêtes.