Forum Saint Seiya Animecdz

Accédez au site d'Animecdz  Aide      Recherche      Membres      Calendrier
 
Bienvenue, %1$s. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Pontos, Typhon, Titans et Titanides  (Lu 4094 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

harsiesis

  • Veterans
  • Ambassadeur du Gondor
Pontos, Typhon, Titans et Titanides
« le: vendredi 06 avril 2007 à 21:48:09 pm »

Alors une fiche pour les lecteurs de G ça devrait être intéressant... :sifflote: ;)

Pontos (traduit du grec: "le flot", "la mer"...)
Il n'est pas un titan mais un dieu primordial engendré par Gaïa seule (d'après Hésiode), comme Ouranos et les Montagnes. Il personnifie la mer stérile et agitée.

Il engendra à son tour, seul ou uni à sa mère selon les versions, Nérée dit le Vieillard de la Mer (père des cinquante Néréides dont Thétis, la mère du héros Achille), Thaumas, Phorcys et Eurybié, épouse du titan Crios.

Dans l'épisode G, il est dit fils de Gaïa et frère d'Erèbe (les ténèbres de l'enfer) et d'Eros (le désir) alors que dans la théogonie d'Hésiode ces deux derniers sont dits frères de Gaïa.

Typhon
C'est pour punir les Olympiens d'avoir envoyé les Titans dans le Tartare que Gaïa s'accoupla avec celui-ci. De leur union naquit Typhon, un être gigantesque et monstrueux dont la tête effleurait même les étoiles. Le haut de son corps était de forme humaine avec des ailes et une centaine de têtes dont une était humaine et les autres des serpents, lions, taureaux, sangliers et léopards. A la place des jambes se tenaient deux vipères et les cinquante doigts de chaque main étaient autant de serpents (ou dragons) crachant du feu.
Il était tantôt considéré comme la source d'ouragans dévastateurs, tantôt comme une divinité volcanique piégée au sein de l'Etna (son nom grec signifie "celui qui fume").
Il attaqua les Olympiens qui s'enfuirent dans le désert égyptien et prirent l'apparence d'animaux inoffensifs, seuls Zeus et Athéna restèrent. Le roi des dieux affronta le géant avec sa foudre et une faucille mais Typhon réussit à lui enlever et lui coupa les tendons des bras et des chevilles. Mais Hermès et Pan (les sources varient sur les dieux en question) les récupérèrent et les rendirent à Zeus.
Le combat repris et alors que Typhon avait atteint la Sicile Zeus le foudroya et l'emprisonna sous l'Etna.

La lutte entre Zeus et Typhon présentant des similitudes avec celle des dieux égyptiens Osiris et Seth, on identifia ce dernier à Typhon.

Avec la déesse en forme de vipère Echidna, Typhon est le père de nombreux monstres de la mythologie: Cerbère, le chien à trois têtes qui garde les Enfers, la Chimère, le Sphinx, le lion de Némée, l'Hydre de Lerne (la liste varie selon les sources)...

_________________________________________________________________________________________________________

Introduction

On présente ici les douze titans des théogonies les plus "classiques" (Hésiode, Apollodore...), ainsi que brièvement leur descendance. Le nom de titan s'applique principalement à ces douze, mais il est parfois étendu à la deuxième voire la troisième génération qui en est issue.
Les titans et titanides étaient les enfants d'Ouranos le Ciel et de Gaïa la Terre. Par dégoût envers ses enfants, titans, cyclopes et hécatonchires, il les repoussa dans les entrailles de la terre, ce qui causa de grandes souffrances à leur mère. Celle-ci persuada le plus jeune, Cronos, de se rebeller contre son père et lui donna une faucille. Au matin, alors qu'Ouranos s'approcha pour recouvrir Gaïa, il fut saisi par quatre des titans (Hypérion, Coeos, Crios et Japet) et émasculé par Cronos avec la faucille que lui avait donné Gaïa. Des organes génitaux d'Ouranos que Cronos jeta dans la mer, s'écoula du sang qui fertilisa la mer et duquel jaillirent Aphrodite, la déesse de l'Amour, ainsi que les Erinyes, déesses de la vengeance.
Les titans prirent alors le pouvoir mais s'empressèrent d'envoyer leurs frères, cyclopes et hécatonchires dans le Tartare, l'endroit le plus bas du monde souterrain, séparé de la terre d'autant qu'elle l'est du ciel. Cela provoqua la colère de Gaïa qui prophétisa que Cronos serait renversé par son propre fils.
Dans les anciennes cosmogonies quatre représente le nombre de piliers qui supportaient le ciel, Hypérion, Coeos, Crios et Japet se sont donc vus associés aux quatres directions cardinales indiquant la direction de chacun d'eux.
Les titans furent défaits par les fils de Cronos au cours de la titanomachie (voir fiche correspondante).

Océan et Téthys
Océan ou Oceanos était pour les grecs la personnification des eaux qui entourent et délimitent le disque plat de la terre (telle était bien la conception de la cosmogonie grecque). Père de tous les dieux et élément central chez Homère, il est chez Hésiode l'aîné des titans et le seul à ne pas avoir participé à la chute d'Ouranos, son épouse Téthys étant la plus jeune titanide. Elle personnifie la mer dans son aspect fécond.
Ils restèrent neutres lors de la titanomachie et s'occupèrent de l'éducation de Héra, soeur et future épouse de Zeus, que Rhéa leur avait confiée. Plus tard, lorsqu'Océan et Téthys se brouillèrent, Héra leur témoigna sa reconnaissance et les réconcilia. Téthys manifesta notamment sa reconnaissance en empêchant la Grande Ourse, constellation de l'amante de Zeus Callisto, de se jeter dans la mer en la condamnant à tourner éternellement autour de l'étoile Polaire.

De l'union d'Océan et Téthys naquirent d'innombrables divinités marines, dieux fleuves et océanides, qui sont plus de trois mille. Parmi les plus célèbres, on peut citer Electre (mère d'Iris), Doris, Clymène (une des épouses d'Hélios (le Soleil)), Dioné (mère d'Aphrodite dans certaines traditions), Métis (une des épouses divines de Zeus), Perséis (épouse d'Hélios et mère d'Aétès, Circé et Pasiphaé), Styx (personnification du fleuve des Enfers éponyme, elle rallia Zeus contre les titans avec ses enfants Cratos (le Pouvoir), Niké (la Victoire), Bia (l'Ardeur) et Zelos (le Zèle)).

Remarque: Téthys n'est pas à confondre avec la néréide Thétis, mère du héros Achille.


Hypérion et Théia
Hypérion ("celui qui va au dessus") est le titan de la lumière, le premier à comprendre et ordonner le mouvements des astres. Il était probablement associé au pilier de l'est dans l'ancienne cosmogonie (cf introduction), là où le Soleil se lève. Sa soeur et épouse, Théia ("la divine"), symbolise la couleur azure du ciel clair, de la brillance et de la vue (le Soleil et la Lune étant associés à l'idée du don de la vue). Comme certaines de ses soeurs titanides, elle possède le don de prophétie, son nom est proche du verbe theiazô qui signifie prophétiser.

De l'union entre Hypérion et Théia naquirent Hélios (le Soleil), Eos (l'Aurore) et Séléné (la Lune). Si Hélios et Séléné sont plus tard identifiés à Apollon et Artémis, ils s'en distinguent en réalité car ils personnifient le Soleil et la Lune eux-mêmes, alors qu'Apollon et Artémis "gouvernent" ces deux astres. A noter qu'Hypérion est parfois confondu avec son fils Hélios.

Coeos et Phoebé
Coeos était probablement le titan de l'esprit et de l'intelligence, comme son nom grec Koios (questionnement) l'indique. Hygin le nomme Polos dans ses Fables, ce qui signifie "voute céleste" et qui est également le nom de la direction du pôle nord céleste. Dès lors, il est logique qu'il ait représenté le pilier cosmique du nord (cf introduction).
Son épouse est Phoebé (Phoibê en grec ancien) "la brillante", titanide qui pris la suite de sa soeur Thémis à l'Oracle de Delphes. Cela n'est pas vraiment un hasard puisque son nom grec est proche des verbes phoibaô (purifier) et phoibazô (prophétiser).
Coeos et Phoebé engendrèrent Astéria et Leto, la mère d'Apollon et Artémis. Apollon reçut la charge de l'Oracle de Delphes et son titre de "Phoebus" (le brillant) de sa grand-mère Phoebé.

Crios
Son nom grec, Krios, est celui de la constellation du bélier. Comme il s'agit de la première constellation à apparaître dans l'ancien calendrier grec, il est probable que les Grecs lui aient associé la régulation des saisons et firent également de lui celui qui dirigent et guide les constellations. Il était probablement associé au pilier du sud (direction de la constellation du bélier) dans l'ancienne cosmogonie (cf introduction).
Epoux de sa demi-soeur Eurybié, fille de Gaïa et Pontos, il eut d'elle Astraeos (père avec Eos des quatre vents Zéphyr (ouest), Borée (nord) , Notos (sud) et Euros (est)), Pallas et Persès.

Japet
Son nom grec, Iapetos, signifie "blessure transpercée". Il était donc probablement le titan de l'artisanat et du feu, ainsi que de la mortalité, en tant que celui "qui transperce". Il est logique de penser qu'il serait associé au pilier de l'ouest (cf introduction), le plus proche du royaume des morts.
Epoux de l'océanide Clymène ou de sa soeur Thémis dans certaines traditions, il est père de Prométhée, Epiméthée, Atlas et Ménoetios. Il fut précipité par Zeus dans le Tartare à la fin de la titanomachie, ainsi que son fils Ménoetios, tandis qu'Atlas fut condamné à supporter éternellement la voute céleste. Prométhée et Epiméthée se rangèrent auprès de Zeus contre les titans, mais plus tard Prométhée eut maille à partir avec le roi des dieux pour avoir dérobé le feu aux dieux et l'avoir donné aux hommes (voir la fiche en question). Zeus se vengea de la race humaine en envoyant Pandora à Epiméthée, qu'il accepta comme épouse. Elle ouvrit la boîte qui porte son nom, libérant les maux capables d'affliger le genre humain, que Prométhée avait enfermés dedans.
Japet est également le plus lointain ancêtre de l'humanité. En effet, Deukalion, celui qui survit au Déluge provoqué par Zeus, était le petit-fils de Prométhée. Pour cette raison, Japet est souvent plus ou moins assiocié au personnage biblique de Japhet, un des fils de Noé.

Mnémosyne (traduit du grec: "la Mémoire")
Personnification de la Mémoire. Elle est une des épouses divines de Zeus, avec Thémis, Métis et évidemment Héra. De leur union naquirent les Muses, divinités présidant aux Arts, dont Hésiode fixe le nombre à neuf.

Thémis  (traduit du grec: "la loi divine")
Personnification de la justice, ses attributs sont le glaive et la balance (la symbolique est restée, la justice étant très fréquemment représentée comme une femme arborant glaive et balance).
Thémis se rallia aux Olympiens dans la lutte contre les titans. C'est sur son conseil que Zeus se fit une cuirasse de la peau de la chèvre Amalthée (cf. la partie sur Cronos pour plus d'explications) avant de partir en guerre.
De ce fait, elle était la seule titanide à vivre sur l'Olympe. Elle présidait le droit et la justice auprès du roi des dieux, et selon la tradition elle avait fondé le site de l'oracle de Delphes.
Certaines traditions en font l'épouse de Japet de qui elle eut Prométhée, d'autres en font plutôt une des épouses divines de Zeus, avec Mnémosyne et Métis. Elle eut plusieurs enfants de ce dernier: les trois Heures (divinités présidant aux saisons), les trois Moires (divinités personnifiant le Destin), Astrée et les Nymphes de l'Eridan. Astrée hérita des attributs de sa mère et personnifie également la Justice. Une fois qu'elle se fût retirée du monde à cause de la corruption des hommes, Zeus la plaça dans le ciel sous la forme de la constellation de la vierge, qui précède celle de la balance, laquelle fut donc associée à Astrée ou Thémis (les deux divinités étant alors plus ou moins confondues).

Cronos et Rhéa
Cronos (Kronos en grec) est le plus jeune titan. Après avoir émasculé son père (cf introduction) il régna en tant que roi des titans. Mais il n'avait pas oublié la prophétie de ses parents, selon laquelle il serait détrôné par un de ses enfants. Pour cette raison il se mit à dévorer sa progéniture, née de son union avec Rhéa.
Mais celle-ci réussit à sauver le plus jeune, Zeus. Elle substitua une pierre à la place du nourrisson dans une lange et la proposa à son époux, qui n'hésita pas malgré tout à la dévorer.
Zeus fut confié aux nymphes du mont Ida en Crète et fut nourri du lait de la chèvre Amalthée (représentée par la constellation du Capricorne). Les Curètes frappaient leurs boucliers de leurs lances pour étouffer les bruits du nourrisson.
Lorsque Zeus eut grandi, il prit l'océanide Métis comme première épouse. Celle-ci le conseilla et lui offrit une drogue qu'il aurait à faire avaler à Cronos pour que celui-ci vomisse ses frères et soeurs.
Il y réussit, Cronos régurgitant même la pierre dont Rhéa s'était servi de leurre. Celle-ci fut placée à Delphes pour marquer le centre du monde.
Ainsi Poséidon, Hadès, Héra, Hestia et Démeter purent revivre et Zeus et ses frères entrèrent en guerre avec Cronos et les titans (à l'exception d'Océan). Grâce à l'aide des Cyclopes et des Hécatonchires libérés du Tartare, Zeus et ses frères défirent les titans et les précipitèrent dans le Tartare.
Dans les Travaux et les Jours et dans d'autres traditions plus tardives, Hésiode raconte que Cronos fut pardonné par Zeus qui le libéra du Tartare. Il régna alors sur les îles des bienheureux, là où vivent les héros après leur mort.
De par sa tentative d'empêcher ses enfants de grandir, on a fait de Cronos le titan du temps destructeur, la faucille avec laquelle il émascula son père étant assimilée à la faux impitoyable du temps. Cela pourrait expliquer pourquoi Cronos est souvent confondu avec Chronos (Khronos en grec), le Temps, qui apparaît dans les théogonies orphiques. Celui-ci y est décrit comme une des forces primordiales qui émergea d'elle-même de la création. Il prend la forme d'un serpent à trois têtes, une humaine, une de taureau et une de lion. Avec son épouse Anankê, déesse de la Nécessité, ils séparèrent le monde-oeuf qu'ils entouraient en trois parties, le Ciel, la Terre et la Mer.
A priori, si Cronos a bien des attributs du temps, il est distinct de Chronos qui désigne plutôt l'entité abstraite du temps lui-même. Notons toutefois qu'Okada semble reprendre la confusion Cronos/Chronos dans l'épisode G puisqu'il lui donne le sablier comme attribut.

Rhéa est reconnue comme une des déesses symbolisant le principe féminin de la Terre, la "Grande Déesse" ou "Déesse Mère". On retrouve ce prototype de divinité, dont le culte remonte au paléolithique, dans de nombreuses religions polythéistes: Isis chez les Egyptiens, Ishta chez les Babyloniens, Kali chez les Indiens, Vénus chez les romains... Artémis et Démeter en sont également considérées comme des manifestations.
Comme la plupart de ces déesses, Rhéa était associée aux forces de la nature et de la Terre dans leur aspect fécond, son nom grec Rheia signifiant "flux". On la vénérait en Crète et en Arcadie où était racontée la légende de la substitution d'un poulain à Poséidon.

Chez les Romains, Cronos a été identifié à Saturne et Rhéa à Cybèle. Cette dernière assimilation vient de Phrygie dont les romains ramenèrent plus tard la Pierre Noire.

source: theoi.com
: Samedi 31 Mars 2007 à 22:28:07
Bon allez, finito, à vos commentaires, mais soyez pas trop sévères, moi avoir bien donné dans la dernière ligne droite sur Cronos et Rhéa :sommeil:
« Dernière modification: dimanche 02 septembre 2007 à 20:19:01 pm par shak' »
IP archivée
Pontos, Titans et Titanides
« Réponse #1 le: samedi 07 avril 2007 à 09:33:50 am »

Une fiche sur Pontos !!  :super: Marci le shak' !!!

Sacré beau boulot  :bravo:

Je trouve ça vraiment surprenant de la part d'Okada de mettre Pontos sur le devant de la scène de l'épisode G, car comme le montre ta fiche, aucune légende ne se rattache à ce dieu primordial sinon le fait qu'il permet de retracer toute la généalogie des divinités marines, à commencer par Nérée.

Petite remarque, je trouve qu'il est intéressant de noter que la scène de castration la plus célèbre de la mythologie va donner naissance à la déesse Aphrodite  ;), sortie directement du liquide blanchâtre
des "restes" d'Ouranos jetés dans la mer...

Remarque bis: Pandore était promise au départ à Prométhée, qui comme son nom l'indique, a bien réfléchi avant de refuser ce cadeau empoisonné... elle revint donc à Epiméthée ( "celui qui pense.... après"  :lol: ) qui l'accepta
« Dernière modification: samedi 07 avril 2007 à 10:22:35 am par Ajax le Grand »
IP archivée

NeosKosmos

  • Moderateur (trice)
Pontos, Titans et Titanides
« Réponse #2 le: lundi 09 avril 2007 à 19:25:03 pm »

Je peux corriger ? :D


EDIT : Oki chef ! :) (oui mais la fiche de Dohko, elle est immense, du coup j'ai la flemme :ex: mais ça arrivera un jour :ex: promis :ex:)
« Dernière modification: lundi 09 avril 2007 à 19:45:41 pm par NeosKosmos »
IP archivée

harsiesis

  • Veterans
  • Ambassadeur du Gondor
Pontos, Titans et Titanides
« Réponse #3 le: lundi 09 avril 2007 à 19:42:52 pm »

Je peux corriger ? :D

On va peut-être attendre un peu, histoire d'avoir quelques retours (Ikario par exemple?) ;)
Dans les fiches mythologie, une qui peut passer à l'orthographe ce serait plutôt la balance/fiche de Dohko  ;)

Citation
(oui mais la fiche de Dohko, elle est immense

bah, faut bien que je justifie mon statut un peu :P quand je fais une fiche faut que ce soit chiadé quoi :batte: :P

Citation
oui mais la fiche de Dohko, elle est immense, du coup j'ai la flemme

plus que celle là? :heink: :hum:
« Dernière modification: lundi 09 avril 2007 à 20:29:21 pm par shak' »
IP archivée

ikario

  • Site Team
  • Jabu Chevalier de Bronze de la Licorne
Pontos, Titans et Titanides
« Réponse #4 le: mercredi 11 avril 2007 à 22:14:56 pm »

La fiche est très bien faite; juste quelques précisions (tu en fais ce que tu veux)
-Océan  est le père de tous les dieux pour Homère. Il aide Héraclès dans ses travaux en lui fournissant la coupe en or d'Hélios, lui permettant de ramener les troupeaux de Géryon. Thétis aimait tellement Héra qu'elle punit Callisto (amante de Zeus) en empêchant sa constellation (la Grande Ourse) de se jetter dans la mer la condammant à tourner éternellement autour de l'étoile Polaire.
-Hypérion et Hélios se confondent parfois.
-pour Thémis, peut-être préciser qu'il y a 3 Heures et 3 Moires. Elle joue un petit rôle dans les travaux d'Hercule en prévenat Atals qu'un fils de Zeus volera les pommes d'or des Hespérides.
-Rhéa est vénérée particulièrement en Crète et en Arcadie où était racontée la légende de la substitution d'un poulain à Poséidon. Son assimilation à Cybèle vient de Phrygie (puis à Rome quand les Romains raméneront la Pierre Noire de là-bas), les Romains l'identifiaient originellement à Ops, une vieille divinité de l'abondance.
A noter que la pierre ayant servi de leurre à la place de Zeus fut également vomi. C'est la pierre qui marque le centre du monde à Delphes (ombilic).
 :)
IP archivée

harsiesis

  • Veterans
  • Ambassadeur du Gondor
Pontos, Typhon, Titans et Titanides
« Réponse #5 le: dimanche 02 septembre 2007 à 11:48:38 am »

Edité. A part l'histoire de Thémis et Atlas (la partie Thémis est bien fournie même en légendes) j'ai presque tout mis :)

Merci  ;)
: Mercredi 11 Avril 2007 à 21:52:10
Up, j'ai rajouté Typhon. Ben oui, il a eu droit à une apparition dans G... :D
: Mercredi 06 Juin 2007 à 22:28:28
Up, pour correction...
IP archivée
 

Page générée en 0.067 secondes avec 24 requêtes.