Forum Saint Seiya Animecdz

Accédez au site d'Animecdz  Aide      Recherche      Membres      Calendrier
 
Bienvenue, %1$s. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Odin  (Lu 7516 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Thitack

  • Shunreï
Odin
« le: vendredi 29 novembre 2002 à 22:38:43 pm »

Odin est un des trois dieux les plus importants qui régnent sur Asgard (les 2 autres étant Thor et Freyr.) Mais Odin est le plus puissant et régne en maître sur tous les autres dieux de la mythologie nordique.



Il s'agit du dieu du savoir, de la guerre et de la victoire.

Odin est un être usant de la ruse plutôt que de la force pour gagner les batailles. En effet c'est un dieu sage, il puise toute sa science dans l'une

des trois sources jaillissant du pied de l'Yggdrasil (l'axe universel).



Odin monte lors de ses longs voyages à travers le monde un cheval à huit pattes appellé Sleipnir et il est accompagné par deux corbeaux: Hugin qui représente la pensée et Munin qui représente la mémoire.



Odin a pour fils Thor qui est également un puissant dieu. Et il a pour filles les Walkyries, ce sont des guerrières vierges. Elles descendent dans le monde des hommes pour juger de la bravoure des guerriers. Elles doivent également accompagner les héros morts dans le Walhalla un palais de l'au delà où les attend Odin. D'où le nom de ces guerrières Walkyries qui signifie «celles qui choisissent les tués». La plus célèbre d'entre elles est Brynhild devenue la fiancée de Sigurd dans la mythologie germanique.                    
IP archivée

The WormLord

  • Veterans
  • Shiryu Chevalier de Bronze du Dragon
    • Quiz Saint Seiya
Odin
« Réponse #1 le: vendredi 29 novembre 2002 à 23:24:31 pm »

Sigurd également appelé... Siegfried, vous l'aurez reconnu ;)                    
IP archivée

RoiLion.com

  • Veterans
  • Ban Chevalier du Lionnet
    • Athéna No Saint, Jeu de Rôle Papier Saint Seiya
Odin
« Réponse #2 le: vendredi 23 mai 2003 à 22:12:38 pm »

Selon la croyance viking, Odin, le Père de tous, était le roi d'Asgardr [nom nordique] et avait hérité de Tiwaz [dieu germanique du Ciel, des Lois et de la Guerre, homologue d'Arès] la lance qui lui assurait le contrôle des batailles. Son prédécesseur Wotan était le roi suprême des Langobards et d'autres tribus germaniques. Odin, comme Wotan, a des liens étroits avec le monde souterrain et les morts. Dieu des Rois, il apportait son soutien aux jeunes princes prometteurs et leur donnait des épées magiques et autres cadeaux en témoignage de sa bienveillance, mais il les anéantissait impitoyablement le moment venu. La crémation, souvent nécessaire pour se débarasse des morts après un combat, était en rapport avec le culte d'Odin. De nombreux contes parlent de fidèles compagnons d'Odin, les berserkir, qui, lors des batailles, portaient des peaux d'ours ou de loup et entraient en transe, ce qui les rendaient insensibles à la douleur. Ce don de la transe, Odin l'accordait également aux poètes et aux orateurs, et l'on trouve de nombreuses références dans la poésie islandaise à la manière dont il se procura l'hydromel magique qui donnait l'inspiration [j'en parlerai un autre moment]. Odin apportait aussi la fortune a ses compagnons - symbolisée par son anneau Draupnir qui, en se multipliant, fournissait une réserve d'or.



De plus, Odin était un dieu de la Magie et de la Divination, notamment dans un contexte militaire. On lui offrait en sacrifice des prisonnieres de guerre, que l'on poignardait ou pendait. Sacrifices qui pouvait constituer une forme de divination puisqu'on croyait que les derniers mouvements des victimes annonçaient la victoire ou la défaite. Odin lui-même s'offrit en sacrifice en se pendant à l'Arbre du Monde, dans le but d'obtenir la science des symboles runiques qui étaient utilisés pour la divination. Il donna aussi un de ses yeux par amour de la connaissance, et apparut sur terre sous l'apparence d'un vieil homme borgne vêtu d'un grand manteau et d'un chapeau à larges bords (ou d'un capuchon). Il était toujours accompagné de loups et de corbeaux, animaux des champs de bataille, et se trouvait constamment informé par deux corbeaux de ce qui se passait sur tous les champs de bataille du monde. Odin savait parfaitement changer d'apparence, envoyant son esprit dans le corps d'un oiseau ou d'un autre animal, ce qui - avec sa capacité à voyager dans le royaume des morts - l'apparentait aux chamans des peuples eurasiens du Nord.





RoiLion, qui s'arrete la pour aujourd'hui

(c vrai que c cool, merci Cid, ms t'en fais pas je le ferai pas sur le général   ;)  )                    
IP archivée
Odin
« Réponse #3 le: mardi 27 mai 2003 à 15:22:26 pm »

son oeil qu il s est ote pour avoir la connaissance reposerait dans le puits d'Urd

la lance d Odin est la celebre lance Gungnir                    
IP archivée

harsiesis

  • Moderateur (trice)
  • Ambassadeur du Gondor
Odin
« Réponse #4 le: dimanche 27 janvier 2008 à 22:58:51 pm »

J'aimerais qu'on reprenne cette fiche. Si RL peut le faire, je lui laisse la main sinon je m'en occuperai.
Beaucoup de choses ont été faites pour les fiches des guerriers divins d'Asgard TV et du film Asgard, ainsi que l'article général http://www.animecdz.com/index-3-86-0.html , mais je trouve que cette fiche sur Odin manque un peu.

Il faudrait synthétiser le post de Thitack et le post de RL.

Deux ou trois choses que j'aimerais voir dans la fiche:
c'est Odin qui créa le monde en tuant et dépeçant le Géant primitif Ymir avec ses frères Vili et Vé. La chair du géant constitua la terre, les os non brisés les montagnes, le sang les eaux et les océans.
Gungnir et Draupnir ont été confectionnés par les nains.
Lors du Ragnarök, le mythe de la mort des dieux et de la fin des temps, il mène les dieux et les Einherjars (guerriers accueillis au Valhalla) contre les Géants emmenés par Surt et l'engeance de Loki, le serpent de Midgard Jormungandr et le loup Fenrir. C'est ce dernier qui tuera Odin avant de périr de la main de son fils Vidhar.

Bon on peut raccourcir encore pr que ça fasse pas trop création et fin du monde sans le dire :P
: Samedi 26 Janvier 2008 à 19:06:43
Sur l'épée de Balmung:

Appelée Garm dans la version nordique du mythe (contée dans la Volsunga Saga) et Nothung dans le Ring de Wagner, l'épée de Balmung avait été donnée par Wayland le forgeron (Volund dans la version nordique) à Odin. Elle était réputée donner la victoire au combat à quiconque la déchausserait de l'arbre de Branstock dans le palais de Volsung, là où Odin l'avait fichée. Le jeune Sigmund y parvint après l'échec des autres princes de Volsung.
L'épée fut brisée au combat par Odin qui décida de punir Sigmund (voir la fiche sur l'anneau des Niebelungen) et l'épée passa à son fils Siegfried (Sigurd) après avoir été reforgée par le nain Mime (Regin).
IP archivée
Odin
« Réponse #5 le: mercredi 30 janvier 2008 à 13:21:02 pm »

Elle était réputée donner la victoire au combat à quiconque la déchausserait de l'arbre de Branstock dans le palais de Volsung, là où Odin l'avait fichée.

Heu, c'est pas "figée" plutôt que "fichée" ( c'est du chipotage ? oui ? et alors ! ) :sifflote:

EDIT Ikario: tiens ? j'la savais pas celle-là  :heink:
« Dernière modification: mercredi 30 janvier 2008 à 18:49:34 pm par Pontos »
IP archivée

ikario

  • Site Team
  • Jabu Chevalier de Bronze de la Licorne
Odin
« Réponse #6 le: mercredi 30 janvier 2008 à 13:58:10 pm »

Non, non fichée est très bien. C'est d'ailleurs le sens premier du mot (synonyme de fixer, planter). ;)
IP archivée

harsiesis

  • Moderateur (trice)
  • Ambassadeur du Gondor
Odin
« Réponse #7 le: dimanche 17 février 2008 à 17:27:13 pm »

tadaaaa... :D

Odin est à la tête des dieux du panthéon nordique. Fils du dieu Bor et de la géante Bestla, il est le père de la plupart des Ases (une des deux familles divines avec les Vanes) et notamment de Thor (avec la géante Jord), Hermod, Balder et Hod (avec sa femme Frigg). Dieu de la guerre et de la mort (fonction précédemment incarnée par Tyr bien que celui-ci soit plutôt présenté comme fils d'Odin dans les Eddas tardives) mais aussi de la poésie et de la magie (ses nombreuses transformations en témoignent), il règne sur les dieux dans le domaine d'Asgard. Ainsi que l'a remarqué le philologue Georges Dumézil, Odin forme avec Thor et Freyr un type de trinité que l'on retrouve dans d'autres cosmogonies indo-européennes et qui était reflétée dans l'organisation sociale de ces peuples: Odin incarne la fonction sacerdotale liée à la souveraineté, au sacré et à la magie, Thor la fonction guerrière, liée au militaire et à la défense du peuple et Freyr la fonction productrice, liée à la fécondité. Mais au-delà d'une telle séparation, Odin est un dieu complexe et ambiguë, à l'image des fonctions très différentes qui lui sont attribuées. Dans les nombreuses histoires contant ses exploits, on le voit plus souvent utiliser la ruse que la force.

Dans sa demeure Valaskjalf, sur son trône Hlidskjalf, Odin surplombe Asgard et les huit autres mondes de l'univers qu'il peut ainsi observer à loisir. Il a à son service deux corbeaux qui l'informent des mouvements sur les champs de bataille, Hugin qui représente la pensée et Munin la mémoire. Il a également en sa possession la célèbre lance Gungnir qui ne manque jamais sa cible et l'anneau Draupnir qui assure la richesse aux dieux en se multipliant par neuf toutes les neuf nuits. Ces deux objets lui furent confectionnés par les nains (ou elfes noirs), tout comme le marteau de Thor et le drakkar de Freyr. Selon certaines sources la lance aurait été héritée de Tyr. Enfin la monture d'Odin est le cheval à huit pattes Sleipnir réputé pour être le plus rapide à la course.

En Asgard, au Valhalla, Odin est le chef des Einherjars ("héros morts"). Ces guerriers sont choisis sur les champs de bataille par les Walkyries, filles d'Odin vierges. Au Valhalla, ils s'entraînent chaque jour durement pour préparer le combat de la fin des temps.
En effet lors du Ragnarök, le mythe de la mort des dieux, les Einherjars combattront les Géants des glaces pendant que les dieux seront confrontés au fils de Muspell emmenés par le Géant du feu Surt, ainsi qu'à l'engeance de Loki, le serpent de Midgard Jormungand et le loup Fenrir. C'est ce dernier qui tuera Odin avant de périr de la main de son fils Vidhar.

Odin est parfois soumis à des sautes d'humeur dûes à la prophétie des Nornes concernant la fin des temps et sa mort par le loup Fenrir, mais tous les Ases et les Vanes le reconnaissent comme leur roi pour ses hauts faits.
Au commencement des temps, il avait façonné le monde à partir des restes du Géant Ymir qu'il avait dépecé avec ses frères Vili et Vé. La chair du géant constitua la terre, les os non brisés les montagnes, le sang les eaux et les océans. Puis les trois frères façonnèrent les deux premiers êtres à partir de deux branches de frêne et d'orme, Odin leur insufflant la vie, Vili l'intelligence et Vé les sens.
Odin est également reconnu pour sa sagesse et son savoir. En effet, après s'être pendu pendant neuf jours à l'arbre du monde, l'Yggdrasil, il avait sacrifié un de ses yeux dans le puit de Mimir pour y boire l'eau censée donner la sagesse. Il acquit le secret de la poésie du langage des runes. De ce haut fait, nacquit la légende selon laquelle Odin serait capable de ressusciter les morts par pendaison, le suicide par pendaison étant appelé "mort odinique" en Scandinavie. Lors des guerres (notamment lors du raid viking à Nantes en 842), il arrivait que les prisonniers soient pendus, en offrande à Odin. Ces sacrifices pouvaient constituer une forme de divination puisqu'on croyait que les derniers mouvements des victimes annonçaient la victoire ou la défaite.

En tant que dieu des Rois, Odin apporte son soutien aux jeunes princes prometteurs et leur donne des épées magiques et autres cadeaux en témoignage de sa bienveillance, mais il peut les anéantir impitoyablement le moment venu, notamment pour les avoir à son service en tant qu'Einherjars.
La crémation, souvent nécessaire pour se débarrasser des morts après un combat, était en rapport avec le culte d'Odin. De nombreux contes parlent de fidèles compagnons d'Odin, les berserkir ou berseker, qui, lors des batailles, portaient des peaux d'ours ou de loup et entraient en transe, ce qui les rendaient insensibles à la douleur.
Ce don de la transe, Odin l'accordait également aux poètes et aux orateurs. Selon la légende, l'hydromel magique dont il tirait l'inspiration aurait été formé de miel mélangé au sang de Kvasir (un être doué d'une grande sagesse qui avait été créé à partir de la salive des dieux Vanes) que les nains Fjalar et Galar avaient tués. L'hydromel passa aux mains du Géant Suttung après que les nains se furent montrés responsables de la mort des parents de celui-ci. C'est alors qu'Odin se mit au service du frère de Suttung, Baugi, pour rentrer en possession de l'hydromel. Il s'était arrangé pour que les esclaves de Baugi s'entretuent entre eux et sous le nom de Bolverk, il s'offrit de les remplacer au prix d'une gorgée de l'hydromel de Suttung. Baugi ne put lui promettre d'exaucer son voeu, et quand le travail fut accompli, cela fut refusé par Suttung comme son frère l'avait prédit.
Odin décida alors de pénétrer chez Suttung par un autre moyen et il fit forer la montagne par Baugi. Mais celui-ci tenta de l'abuser, en ne forant pas assez du premier coup puis en l'attaquant au deuxième. Odin en réchappa toutefois en s'introduisant sous terre sous la forme d'un serpent. Il put entrer chez Suttung et partagea le lit de sa compagne pendant trois jours. Se voyant offrir l'hydromel, il but tout le contenu et fuya jusqu'en Asgard sous la forme d'un aigle, poursuivi par Suttung transformé lui aussi en cet animal. Arrivé dans son palais, il régurgita tout l'hydromel qui dès lors fut gardé pour les dieux et les poètes.

Au sujet de l'épée de Balmung, associée à Odin dans le chapitre Asgard de la série TV Saint Seiya (nous prenons ici par défaut les noms des protagonistes dans la version germanique du mythe puisque c'est celle qui est majoritairement reprise dans Saint Seiya)
Appelée Garm dans la version nordique du mythe et Nothung dans l'Anneau des Niebelungen de Wagner, l'épée de Balmung avait été donnée par Wayland le forgeron (Volund dans la version nordique) à Wotan (Odin). Elle était réputée donner la victoire au combat à quiconque la déchausserait de l'arbre de Branstock dans le palais de Volsung, là où Wotan l'avait fichée. Le jeune Sigmund y parvint après l'échec des autres princes de Volsung.
L'épée fut brisée au combat par Wotan qui décida de punir Sigmund (voir la fiche sur l'anneau des Niebelungen) et l'épée passa à son fils Siegfried (Sigurd) après avoir été reforgée par le nain Mime (Regin).

Source: Edda de Snorri, coll. Aube des Peuples, Gallimard,

et parce qu'un support internet n'est jamais de refus http://pagesperso-orange.fr/ragnarok.fr

Et pour approfondir la triade "classique" des dieux indo-européens:

(je l'ai lu, et c'est intéressant...)
« Dernière modification: mercredi 05 novembre 2008 à 22:45:49 pm par shak' »
IP archivée
Odin
« Réponse #8 le: mardi 04 mars 2008 à 16:52:58 pm »

Odin ne serait-il pas aussi le dieu de la Nature?
IP archivée
Odin
« Réponse #9 le: mardi 04 mars 2008 à 22:28:07 pm »

Très bonne fiche en tout cas shak' ;) .

Je me rappelais pas qu'il y avait autant d'informations sur Odin dans l'Edda. Ça donne envie de le relire :P .
IP archivée

harsiesis

  • Moderateur (trice)
  • Ambassadeur du Gondor
Odin
« Réponse #10 le: samedi 25 octobre 2008 à 16:24:02 pm »

Très bonne fiche en tout cas shak' ;) .

Merci.

Même si les faits et légendes que je présente sont trouvables dans l'Edda (je me demande si j'en ai pas un peu trop fait avec celle de l'hydromel, là j'ai retracé tout le truc à partir du bouquin ^^;), je me suis aussi inspiré du très bon post de RoiLion, d'une note du bouquin (sur la mort "odinique") et des quelques remarques autres du site que j'indique :) (y a également la question du type de trinité que j'avais un peu creusé suite à une remarque de Le Passant sur un autre topic)
: Mercredi 05 Mars 2008 à 00:03:22
suite des aventures ici
IP archivée
 

Page générée en 0.059 secondes avec 18 requêtes.